Les vignes du Château Gugès

Terroir

Le terroir est la combinaison de facteurs dépendants des spécificités climatiques et du sol (relief, vent, présence d’eau, forêt, ensoleillement, vie animale et végétale ainsi que de facteurs humains), qui déterminent les caractéristiques intrinsèques d’un vin. C’est l’une des notions de base de l’oenologie.

Les vignes du Château Gugès bénéficient de ce terroir privilégié du Médoc.

Son climat

La péninsule médocaine est bordée d’un côté par l’océan Atlantique et de l’autre par l’estuaire de la Gironde. En régulant la température, cette situation contribue à la création d’un micro-climat favorable aux vignes et par extension au raisin.

Sol et sous-sol

Les sols du Médoc sont majoritairement composés de couches aluviales déposées par la Garonne. Dont les proportions de gravier, de sable et de l’argile sont variables. Dans ce type de sol, les racines doivent travailler dur pour se procurer de l’eau et des nutriments. L’adage affirme que les vignes doivent souffrir pour produire des raisins de qualité … De ce point de vue, le degré de souffrance de la vigne dans le Médoc est à son maximum.

Au Château GUGÈS, les sols sont constitués de gravier, parfois grossier, mélangé avec du sable et de l’argile. Le sous-sol est une matrice argilo-calcaire (calcaire à Astéries) dont l’épaisseur peut atteindre plusieurs mètres. Les variations, même légères, dans la proportion des composants sont très importantes – elles peuvent générer de grandes différences de qualité de vin entre deux parcelles pourtant Avoisines. C’est précisément à partir de cette variété de terroirs qu’est née la diversité des vins.

Les parcelles sont sur de faibles pentes, de 10 à 12 mètres en moyenne, qui descendent vers la forêt et des ruisseaux peu profonds. Ces conditions permettent l’évacuation rapide des eaux de pluie ainsi qu’un drainage des sols.

Les vignes sont majoritairement plantées en Cabernet Sauvignon (cépage traditionnel dans le nord Médoc) et en Merlot mais aussi en Cabernet Franc et Petit Verdot en moindre proportion.

  • Le Cabernet Sauvignon donne au bouquet un arôme incomparable, avec des nuances de cassis, d’épices et de café.
  • Le merlot donne de la structure au vin, le rendant rond et doux. Les nuances fruitées de Merlot apparaissent dans des tons juteux de prune et de cerise, avec des arômes floraux de rose et de violette.
  • Le Petit Verdot offre des arômes d’herbes séchées et de myrtilles acidulées. Il apporte également une couleur noir profond aux vins.
  • Le cabernet franc apporte de la tension aux vins et offre des arômes floraux, de prune, de mûre, de cassis, d’épices et d’herbes fraîches.