L’histoire du Château Gugès

L’histoire du Châtaeu Gugès repose sur la passion du vin… la passion des hommes, depuis toujours porté par un idéal de perfection.

Les origines de la propriété remonte au 18e siècle, lorsque, le 18 avril 1769, deux vignerons médocains, Bertrand et Jeanne Braneyre, achètent 5 hectares de vignes à Cissac et qu’ils commencent à exploiter sous le nom de Château Braneyre-Les-Gunes”.

Les générations qui se sont succedés n’ont cessé de travailler à la prospérité de ce domaine familial. Preuves en sont la spacieuse maison bourgeoise construite en 1850 et les vins du Château vendus sous la distinction “Crus Bourgeois du Médoc” à la fin du 19ème siècle.

La famille Braneyre reste propriétaire du domaine jusqu’en 1958, date à laquelle le vignoble est divisé en petites parcelles, qui sont pour la plupart revendues.

En 1964, le domaine est acheté par la famille Lusset-Gugès, propriétaire jusqu’en 2017, qui acquiert également 6 hectares de vigne.

En 1980, George-Claude et Colette Gugès prennent les rennes de la propriété, ils développent le domaine en y intégrant de nouvelles parcelles. Les vins produits et embouteillés au Château prennent le nom de “Vieux Braneyre”.

Le 31 mars 1985, la famille Gugès achète une petite parcelle qui appartenait à la famille Braneyre. Le vin produit sur cette parcelle, l’un des meilleurs terroirs de Cissac, reprend le nom original de “Château Braneyre-Les-Gunes” et est cité dans plusieurs éditions du prestigieux guide Féret.

Malheureusement, la nature n’est pas toujours généreuse et le 21 avril 1991, le gel dévaste une grande partie de leurs vignes. En 1993, la famille Gugès est forcée de vendre le vignoble, dont la parcelle exploitée sous le nom de Vieux Braneyre.

Lorsque le Château passse aux mains des deux fils de Georges-Claude et Colette Gugès, Jean-Christophe et Philippe, ces derniers se concentrent sur la qualité du vin du Château Braneyre-Les-Gunes. Ils pratiquent notamment les vendanges manuelles et un vieillissement de 18 mois en fûts de chêne.

Le 25 février 1998, Jean-Christophe et Philippe Gugès décident d’honorer leurs ancêtres, vignerons depuis 1785, en baptisant leur vin prestige “Château Gugès”.

Début 2003, ils élargissent le domaine et s’associent à Jean-Jacques Dekais, ami et homme d’affaires brusselois.

En avril 2017, Alexander Zhuravlev, homme d’affaires russe, amoureux de la France, passionné de vin et particulièrement du bordelais fait l’acquisition de cette propriété familiale. C’est un nouveau tournant dans l’histoire du Château Gugès. Il décide d’entreprendre la rénovation de la propriété et la modernisation des installations en apportant un soin particulier au respect de l’héritage et des traditions qui ont construits ce lieu. De nouvelles parcelles viennent s’ajouter aux 5 hectares existants, le projet se développe autour de professionnels : architectes, oenologues, etc. attentifs aux particularités et aux typicités du Château Gugès, avec comme volonté la préservation et l’épanouissement de son histoire.