AOC Haut-Médoc

Médoc (signifiant “pays du milieu” et tirant son origine de “pagus medulorum” ou terre médiane) est une appellation d’Origine Controllée (AOC) des vins de Bordeaux située sur la rive gauche de l’estuaire de la Gironde et qui s’étend au nord de la péninsule du Médoc. C’est l’appellation la plus au nord du département entre Lesparre (sous-préfecture) et les communes de Jau-Dignac et Loirac.

L’appellation Médoc est divisée en 8 sous-appellations : 6 communales qui vont du nord au sud le long de l’estuaire de la Gironde jusqu’à Bordeaux : Saint-Estèphe, Pauillac, Saint-Julien, Margaux, Listrac et Moulis et 2 appellations génériques : Médoc and Haut-Médoc.

La sous-appellation Haut-Médoc couvre une partie des villages qui sont hors appellations “communales”, dont Cissac-Médoc fait partie. Le Haut-Médoc commence à St Seurin Cadourne au nord de St Estèphe et termine aux portes de Bordeaux, à Blanquefort.

Les débuts de la viticulture remontent aux temps de l’Empire Romain dans cette appellation qui était déjà réputée pour la qualité de ses vins. De nombreux vestiges datant de cette époque y ont été retrouvés. Le nombre de pieds plantés autour de Bordeaux était évidemment bien moindre que ce qu’il est aujourd’hui et le Haut-Médoc était alors majoritairement recouvert de marais salants dédiés au bétail. Au 17ème siècle, les marchands hollandais ont entamé un ambitieux projet de drainage afin de convertir ces marais en une zone adaptée à la viticulture. Leur objectif était de proposer des vins en alternative aux vins de Graves ou du Portugal alors dominant sur le marché anglais. En utilisant une technologie avancée pour l’époque, ils ont réussi à drainer une zone de marécage suffisante pour permettre l’installation de grandes propriétés le long de la Gironde. Rapidement, les zones viticoles bordelaises de Margaux, St Julien, Pauillac et St Estèphe ont pris forme. Au cours du 19ème siècle, le Haut-Médoc fut l’une des régions viticoles les plus prospères de France, produisant des vins dont la réputation et le rayonnement à l’international furent inégalés jusqu’à la fin du 20ème siècle.

Le sol de la région du Haut-Médoc est principalement composé d’épaisses couches de gravier qui ont été balayées par la rivière au fil du temps et qui reposent maintenant sur une base d’argile lourde. Les terrasses de gravier chaudes et bien drainées offrent des conditions de croissance idéales au Cabernet Sauvignon, cépage dominant du Médoc à maturation tardive. Plus à l’intérieur des terres, les sols se transforment en dépôts profonds d’argile, où prospère le Merlot. Les parcelles de sols calcaires et sableux ajoutent de la diversité aux graviers, type de sol le plus répandu de la zone.
Le Château Gugès est situé à Cissac-Médoc, village du sud-ouest de la France situé dans le département de la Gironde (33) en région Nouvelle-Aquitaine. Il fait partie du canton de Pauillac et dépend de la sous-préfecture de Lesparre-Médoc. Sa population est d’environ 2000 habitants.

Les vignes de Cissac-Médoc s’étendent sur environ 370 hectares que se partagent 24 vignerons, desquels le Château Gugès en est un prestigieux représentant.
La propriété du Château Gugès est au coeur de l’appellation et travaille au rayonnement du Haut-Médoc en France et à l’international par la qualité de ses vins.